Liens d'accessibilité

Nigeria : Boko Haram revendique l’assassinat d’un journaliste


Un poste de contrôle de la police à Maiduguri

Un poste de contrôle de la police à Maiduguri

La secte islamiste nigériane Boko Haram affirme avoir tué un caméraman de la télévision nationale. Un porte-parole du groupe a fait savoir, mardi, que le journaliste Zakariyya Isa espionnait Boko Haram pour le compte des services de sécurité nigérians. Selon le porte-parole, des informations fournies par le défunt journaliste ont conduit à l’arrestation de plusieurs membres de Boko Haram.

Isa est mort dimanche à Maiduguri après avoir été grièvement blessé par balles la veille alors qu’il quittait une mosquée. Il n’y a aucune preuve qu’il était un informateur.

Le mois dernier, Boko Haram avait menacé d’attaquer les journalistes qu’il accuse de « dénaturer » le groupe dans leurs reportages. Dans la déclaration publiée mardi, le groupe avertit qu’il n’hésitera pas à tuer « quiconque nous marche sur les pieds. »

XS
SM
MD
LG