Liens d'accessibilité

Boko Haram attaque un village dans le nord-est du Nigéria


Une camionnette porte des traces de tirs de lance roquette près de la ville de Damasak au Nigéria, le 18 mars 2015.

Une camionnette porte des traces de tirs de lance roquette près de la ville de Damasak au Nigéria, le 18 mars 2015.

L’attaque est rapportée par des témoins qui ont affirmé lundi que des membres présumés du groupe islamiste ont ouvert le feu sur la population et incendié des maisons.

Un des témoins cités par l’AFP, Ahmad Ali, habitant le village de Kwajaffa, dans le nord-est du Nigéria, a affirmé que des assaillants ont ouvert le feu sur les villageois auxquels ils avaient ordonné de sortir de chez eux après avoir envahi la localité dimanche soir.

Selon Ali, les villageois pensaient que les assaillants voulaient prêcher leur doctrine mais ils ont été surpris par des tirs de coup de feu. Les assaillants ont ensuite incendié les maisons des villageois.

Les témoins parlent d’une vingtaine de morts. Mais aucun bilan officiel n’est encore disponible.

Le Nigéria a pu organiser des élections présidentielle et législatives le 28 mars malgré la menace des djihadistes.

L’armée nigériane et les forces de la région notamment du Niger, du Tchad et du Cameroun ont mené des opérations qui ont permis de reprendre un grand nombre de positions tenues par le groupe islamique.

Le président élu du Nigeria, Muhammadu Buhari, a promis de faire plus que son prédécesseur Goodluck Jonathan pour lutter contre le groupe armé.

XS
SM
MD
LG