Liens d'accessibilité

Boko Haram attaque à nouveau Gambaru


Les environs de Gambaru, à nouveau ciblés par Boko Haram (REUTERS/Emmanuel Braun)

Les environs de Gambaru, à nouveau ciblés par Boko Haram (REUTERS/Emmanuel Braun)

Onze personnes ont été tuées au cours d'une attaque menée par des centaines de combattants du groupe islamiste nigérian Boko Haram contre la ville de Gamboru, dans le nord-est, à la suite du retrait des forces tchadiennes, selon des témoins que l’AFP cite jeudi.

La secte islamiste Boko Haram a attaqué mercredi après-midi la ville nigériane de Gambaru, située à la frontière avec le Cameroun, faisant au moins dix morts, indiquent des services de sécurité.

"Les hommes de Boko Haram sont arrivés dans Gamboru hier (mercredi) et ont tué huit personnes", a affirmé à l'AFP Mudi Dankaka, habitant la ville camerounaise de Fotokol, frontalière de Gamboru.

Trois autres villageois ont été tués jeudi, a poursuivi cet habitant, un bilan total de 11 tués confirmé par d'autres témoignages.

La ville, située au sud du lac Tchad, avait été libérée des forces de Boko Haram par l'armée tchadienne le mois dernier. Mais les soldats tchadiens, après avoir poussé un moment jusqu'à Dikwa, dans l'Etat du Borno, se sont repliés le mois dernier au Cameroun.

L'Union africaine a autorisé la mise sur pied d'une force de 7.500 hommes venant du Nigeria, du Tchad, du Cameroun, du Niger et du Bénin pour combattre Boko Haram.

(L’information traitée dans cet article provient de Reuters et de l’AFP).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG