Liens d'accessibilité

Blocage des bus partant au Rwanda depuis Bujumbura par la police burundaise


Des voyageurs montent à bord d'un bus en partance pour Bujumbura, Burundi, le 2 mai 2015.

Des voyageurs montent à bord d'un bus en partance pour Bujumbura, Burundi, le 2 mai 2015.

La police burundaise a confirmé que le transport des véhicules des agences de transports ( Volcano, Yahoo) en provenance du Burundi ne peuvent plus aller au Rwanda voisin depuis samedi dernier.

Les bus de l’agence Jaguar en partance pour l'Ouganda ne dépassent pas la frontière rwandaise. Les contrevenants risquent d’être punis conformément à la législation burundaise.

Les autorités indiquent que c’est pour protéger la population.

Le correspondant de VOA Afrique au Burundi explique la situation.

Très tôt dimanche, aux marches communément appelle chez Siyoni dans la zone de Ngagara au centre-ville de Bujumbura, plusieurs voyageurs en partance vers le Rwanda, avec leurs sacs, sont obligés de rentrer.

Une mesure de la police interdit tout véhicule de transport de se diriger vers le Rwanda voisin. Pour question de sécurité mais également pour freiner les exportationsvivrières vers l’étranger selon la police.

Ce parent a une fille qui étudie depuis plusieurs années dans une école secondaire à Kigali, au Rwanda. Il s’est débrouillé avec un ami pour permettre à sa fille de 17 ans à intégrer à temps l’internat : "La police nous a interdit de partir et nous a fait descendre du bus".

Une nouvelle étape dans la déterioration des relations entre Kigali et Bujumbura vient d’être franchie même si les ambassadeurs sont toujours accrédités dans les deux capitales.

Cet autre voyageur ne comprend pas les différends qui divisent les autorités burundaises de celles du Rwanda surtout que les deux petits pays sont presque jumeaux avec une langue que les citoyens des deux pays peuvent comprendre aisément .

Il estime que les paysans des deux pays-frères vont perdre énormément sur bien de plans.

Pourquoi avoir pris cette mesure? Selon le porte-parole de la police burundaise Pierre Nkurikiye, ce sont pour des raisons de sécurité et sanitaire que les Burundais sont interdits de voyage au Rwanda.

Les militaires burundais ne participeront pas cette semaine aux jeux militaires et culturels des pays de la communauté sont africaines qui s’ouvrent ce lundi à Kigali, Bujumbura ayant demandé plus de temps de préparation selon les autorités militaires rwandaises.

Les relations entre le Burundi et le Rwanda ne sont pas au beau fixe depuis le coup d’État manqué du 13 mai 2015. Le gouvernement burundais accuse le Rwanda d’abriter les rebelles qui veulent changer le régime de Bujumbura, une affirmation que le Rwanda a toujours démentie.

Le Rwanda accuse, quant à lui, le Burundi d’abriter des miliciens FDLR, accusation que le Burundi a toujours refusée.

XS
SM
MD
LG