Liens d'accessibilité

Blatter appuie la procédure de la justice américaine et promet des sanctions


Le président de la FIFA annonçant le choix du comité exécutif de la fédération internationale

Le président de la FIFA annonçant le choix du comité exécutif de la fédération internationale

Le président de la Fifa qualifie de "moment difficile pour le football, les supporteurs et la Fifa" le nouveau scandale déclenché par l'arrestation de sept responsables soupçonnés de corruption.

Dans un communiqué de la Fifa, Sepp Blatter déclare avoir bien accueilli les actions et les investigations menées par les autorités américaines et suisses.

Pour lui, les procédures engagées aideront à renforcer les mesures que la FIFA a déjà prises pour extirper toute malversation dans le football.

"De tels comportements n'ont pas leur place dans le football et nous nous assurerons que ceux impliqués seront exclus du jeu", a ajouté M. Blatter.

Peu avant, la Fifa avait annoncé avoir suspendu provisoirement 11 personnes, dont Jeffrey Webb, un de ses vice-présidents, après la procédure engagée par la justice américaine.

"Nous continuerons à travailler avec les autorités compétentes et nous nous efforcerons avec vigueur, à l'intérieur de la Fifa, d'éradiquer tout comportement inapproprié, afin de regagner la confiance", a ajouté M. Blatter.

Ces interpellations qui plongent la Fifa dans la crise, interviennent à deux jours de l'élection à la présidence de l'instance mondiale où M. Blatter, 79 ans, en poste depuis 1998, briguera un 5e mandat. Il trouvera face à lui un seul adversaire, le prince jordanien Ali bin Hussein.

XS
SM
MD
LG