Liens d'accessibilité

Bière artisanale mortelle: lourd bilan humain au Mozambique


(Photo South African Breweries)

(Photo South African Breweries)

Le président sortant, Armando Guebuza, a décrété trois jours de deuil national.

Au moins soixante-neuf personnes sont mortes depuis samedi à Chitima, dans le Nord-Ouest du Mozambique, après avoir consommé une bière traditionnelle, signalent les média mozambicains. Les autorités redoutent que le bilan ne s’alourdisse, d’autres malades restant sous surveillance. L’agence Reuters parlait lundi de près de 170 personnes hospitalisées.

Les victimes revenaient d'un enterrement, vendredi, lorsqu'elles ont bu la boisson incriminée, une bière artisanale fabriquée à partir de son de mil ou de sorgho. Chose courante en Afrique.

Parmi les victimes, précise l’Agence France Presse (AFP) : la femme qui a préparé cette bière traditionnelle et plusieurs membres de sa famille.

Des échantillons du breuvage incriminé, et des fluides des victimes, ont été expédiés à l'hôpital central de Maputo pour examen. Le président sortant, Armando Guebuza, a décrété trois jours de deuil national.

XS
SM
MD
LG