Liens d'accessibilité

Bientôt un smartphone équipé de la technologie écran photovoltaïque


 Grâce à la start-up française Sunpartner, les usagers pourront recharger leurs portables avec la lumière ou le Soleil

Grâce à la start-up française Sunpartner, les usagers pourront recharger leurs portables avec la lumière ou le Soleil

A travers le monde, mais plus particulièrement dans les zones rurales isolées, le rechargement des téléphones portables est un défi constant. Même là où l’on dispose de prises électriques, les coupures de courant peuvent empêcher les usagers de recharger leurs appareils.


Mais une lueur d’espoir pointe à l’horizon, car une startup française a mis au point un smartphone équipé de la technologie écran photovoltaïque. D’après l’entreprise Wysips (What You See Is Photovoltaïc Surface), filiale du groupe Sunpartner, ce téléphone est doté d’un film solaire transparent à 90%, qui permet de recharger la batterie de l’appareil en permanence.

« Nous avons créé une cellule photovoltaïque transparente, qui peut s’intégrer directement dans l’écran. Alors cela s’intègre dans le processus de fabrication de l’écran, et c’est connecté à la batterie. Donc en fait vous allez pouvoir mettre votre téléphone à la lumière ou au Soleil » pour le recharger, déclare Ludovic Deblois, président et co-fondateur de Sunpartner.

« Ce composant photovoltaïque est invisible et donc ça permet de ne pas impacter le design du produit », ajoute-t-il.

Maintenant, combien de temps faudra-t-il pour recharger l’appareil ? « En le mettant une heure au Soleil on va pouvoir téléphoner un peu plus de 15 minutes » affirme M. Deblois. Plusieurs heures au Soleil seront quand même nécessaires pour recharger totalement l’appareil.

Le design du téléphone ne souffrira aucunement de l’intégration de cet écran photovoltaïque. « On est complètement compatible avec les écrans de téléphone et on n’impacte pas du tout la fonction tactile » fait valoir le directeur du groupe Sunpartner.

Le concept sera présenté fin février au Congrès mondial du mobile prévu à Barcelone, en Espagne. Toujours selon M. Deblois, Sunpartner et sa filiale Wysips songent déjà à intégrer leur technologie solaire aux notebooks, tablettes et e-books.

« Les e-books nous intéressent beaucoup parce qu’un e-book consomme peu d’énergie. Et lorsqu’on intégrera notre technologie dans un e-book - on a déjà fait des tests - on n’aura plus besoin de chargeur. On pourra se passer complètement du chargeur de l’e-book » déclare M. Deblois.
XS
SM
MD
LG