Liens d'accessibilité

Kenya : les réformes entraîneront une augmentation de l’aide américaine, a assuré le vice-président Joe Biden


Le vice-président américain Joe Biden effectue une visite de trois jours au Kenya. Les Etats-Unis n'ont cessé d'exhorter les dirigeants kenyans à mettre en oeuvre les réformes convenues dans le cadre de l'accord de partage de pouvoir de 2008.

Le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, se dit optimiste que les leaders kenyans mettront en œuvre les réformes politiques prévues. Si le pays adopte sa nouvelle Constitution et renforce sa gouvernance, cela ouvrira les portes à plus d’aide et d’investissements des Etats-Unis, a déclaré M. Biden lors d’une conférence de presse, mardi.

Joe Biden, qui effectue une visite de trois jours au Kenya, s’exprimait après des entretiens avec le président Mwai Kibaki et le Premier ministre Raila Odinga. Les deux hommes ont conclu, en 2008, un accord de partage de pouvoir à la suite des violences postélectorales qui avaient fait environ 1300 morts.

Parmi les réformes convenues, figure une nouvelle Constitution qui doit résoudre les problèmes d’abus de pouvoir et de tensions ethniques à l’origine des violences de 2008. Elle sera soumise à un référendum le 4 août prochain.

Au plan de la sécurité, le vice-président Biden a dit que les Etats-Unis soutiennent les efforts du Kenya en vue de sécuriser sa frontière avec la Somalie. Le Kenya, a-t-il dit, a demandé aux Etats-Unis de mener les efforts internationaux en vue de stabiliser la Somalie.

Le vice-président Joe Biden, qui vient d’Egypte, se rendra en Afrique du Sud, où il représentera les Etats-Unis au coup d’envoi, vendredi, de la Coupe du monde 2010.

Il s’est entretenu, lundi, à Sharm el-Sheikh, en Egypte, avec le président égyptien Hosni Mubarak sur la situation humanitaire dans la Bande de Gaza.

XS
SM
MD
LG