Liens d'accessibilité

Bénin: une erreur humaine à l'origine du crash de l'hélicoptère du Premier ministre


Assemblee Generale des NU

Assemblee Generale des NU

L'accident d'hélicoptère du Premier ministre béninois Lionel Zinsou survenu samedi est dû à une erreur humaine, selon les premières conclusions de l'enquête, a annoncé mardi le gouvernement béninois

"Ce qui s'est passé est lié au facteur humain et non à un défaut technique", a déclaréà la presse le ministre béninois des Transports et des Travaux publics, Gustave Sonon.

Le Premier ministre béninois est sorti indemne de cet accident d'hélicoptère, survenu alors qu'il s'apprêtait à atterrir à Djougou, dans le nord-ouest du pays, où sévit actuellement l'harmattan, un vent sec souvent chargé de poussière.

"La situation s'est dégradée en terme de poussière, il y a alors eu une mauvaise appréciation du pilote" a expliqué M. Sonon, qui a mis hors de cause l'hélicoptère, acquis à l'état neuf en 2014 et affichant seulement 293 heures de vol.

"Le certificat de navigabilité de l'appareil est valide et les visites techniques régulièrement respectées ", a-t-il ajouté.

"Les boîtes noires de l'hélicoptère et les autres indices qui vont permettre aux enquêteurs internationaux de faire leur travail à la suite de ces enquêtes préliminaires sont mis sous scellés", a précisé le ministre.

Banquier d'affaires franco-béninois, Lionel Zinsou a été nommé en juin Premier ministre du Bénin à la surprise générale. Il fait figure de dauphin du président Boni Yayi après avoir été désigné fin novembre candidat du parti du pouvoir à la présidentielle de février 2016.

Candidat unique de Forces cauris pour un Bénin Émergent (FCBE ), alliance au pouvoir depuis avril 2006, il a entamé depuis quelques jours une série de rencontres dans différentes localités du pays. La campagne électorale doit débuter officiellement début février.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG