Liens d'accessibilité

Bénin: le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique limogé


Bénin: le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique limogé

Bénin: le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique limogé

Le président Boni semble vouloir procéder maintenant à un grand nettoyage autour de lui dans le sillage de l’affaire ICC Services.

Le président Thomas Yayi Boni a limogé le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Armand Zinzindohoué, pourtant considéré comme un proche parmi les proches du chef de l’Etat béninois. Le président Boni semble vouloir procéder maintenant à un grand nettoyage autour de lui dans le sillage de l’affaire ICC Services.

Cette société d’épargne et de placement d’argent, qui a raflé les fonds de nombreux Béninois, avait pignon sur rue depuis des années. Plusieurs ministres s’affichaient même avec ses gérants.

Roger Beyonzé, professeur à l’Université nationale d’Abomey et ancien président de Transparency-International Bénin, se dit surpris par le limogeage du ministre de l’Intérieur, mais pas tant que cela.

« Il y a des gens qui sont arrivés - c’est ICC service – […] ils sont venus avec une histoire de placement-miracle ; vous remettez vos économies à ces gens-là et vous en avez pour 50% d’intérêt », a expliqué M. Beyonzé, ajoutant que ces gens offraient même des taux de retour sur investissement de 100%.

Le fait de voir les dirigeants d’ICC Service en compagnie des ministres et reçus à la présidence a mis les Béninois « en confiance », a souligné le professeur Beyonzé. C’est en masse que les Béninois leur ont confié leurs économies pour découvrir, il y a seulement trois mois, que ce sont des escrocs, a-t-il déploré.

A lire aussi

XS
SM
MD
LG