Liens d'accessibilité

Adrien Houngbedji sur la VOA : « c'est un putsch électoral »


Adrien Houngbedji sur la VOA : « c'est un putsch électoral »

Adrien Houngbedji sur la VOA : « c'est un putsch électoral »

Dans un entretien, l'opposant béninois conteste l'annonce de la victoire de Yayi Boni par le président de la Cena. Il promet de se battre.

Le président sortant Yayi Boni, 58 ans, dont le mandat de cinq ans s'achève le 6 avril, a été officiellement déclaré vainqueur avec 53% des voix dès le premier tour contre 36% à M. Houngbedji, selon les chiffres donnés par le président de la Commission électorale nationale autonome.

M. Gnonlonfoun a fait cette annonce depuis son bureau provoquant la contestation au sein même de la Cena.

Par conséquent, le candidat de l’Union fait la nation (Un) – rassemblement des partis d’opposition au président Boni – se déclare prêt à se battre.

M.Houngbedji estime qu'il s'agit là « d’un putsch électoral. Je ne vois pas d’autre formule. Les sociétés chargées du dépouillement n’ont pas encore communiqué de chiffres. Surtout, l’assemblée plénière de la Cena n’a pas été convoquée pour délibérer sur les résultats avant leur publication. »

Il poursuit en estimant que « les chiffres sont sortis du chapeau de M. Gnonlonfoun nous ne savons pas d’où ils viennent. »

En visite à Cotonou, le président nigérian Goodluck Jonathan qui exerce la présidence de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest, a demandé que tout contentieux électoral soit réglé par les canaux officiels.

Selon lui, son pays n'acceptera pas un conflit post-électoral chez son voisin béninois.

XS
SM
MD
LG