Liens d'accessibilité

Etats-Unis : Ben Carson suspend sa campagne après la mort d'un de ses bénévoles


Capture d'écran du compte Twitter de Ben Carson, ici en compagnie du bénévole tué mardi 19 janvier 2016.

Capture d'écran du compte Twitter de Ben Carson, ici en compagnie du bénévole tué mardi 19 janvier 2016.

Une camionnette transportant quatre bénévoles de la campagne du candidat à l'investiture républicaine a eu un accident de la route dans l'Iowa. Braden Joplin, 25 ans, a été tué.

Le candidat à l'investiture républicaine à la présidentielle américaine, Ben Carson a suspendu sa campagne mardi 19 janvier après la mort d'un de ses bénévoles dans un accident de la route dans l'Iowa, où débutera le cycle des primaires le 1er février.

"Je suspends toutes mes activités de campagne en raison d'un accident de la route impliquant des membres de notre équipe", a écrit M. Carson sur Twitter.

La camionnette transportant quatre bénévoles "a roulé sur une plaque de glace et s'est renversé sur le côté avant d'être heurté par un autre véhicule", a précisé l'équipe du candidat dans un communiqué.

Braden Joplin, un bénévole âgé de 25 ans, est mort dans l'accident. Les trois autres ont été transportés à l'hôpital, mais ont pu en sortir.

Hommage

M. Carson a quitté la Caroline du Sud pour rencontrer la famille du bénévole décédé à Omaha (Nebraska). Il lui a rendu hommage dans un autre communiqué, publié dans la nuit de lundi à mardi.

"Une de mes précieuses rares joies au cours de cette campagne est de rencontrer de brillants jeunes hommes et femmes qui ont tellement d'enthousiasme pour leur pays qu'ils lui offrent leur temps et leur énergie. L'Amérique a perdu un de ces brillants jeunes hommes aujourd'hui", a déclaré M. Carson. "J'ai eu la chance de connaître Braden Joplin personnellement, et je ressens une profonde tristesse à l'annonce de sa mort".

D'autres candidats à l'investiture républicaine, Marco Rubio, Ted Cruz et Rick Santorum, ont fait part sur Twitter de leur soutien envers l'équipe de M. Carson.

Difficultés

Le neurochirurgien retraité qui, début novembre, était encore au coude à coude avec le milliardaire Donald Trump dans les sondages côté républicain, a connu de graves difficultés depuis avec le départ de trois de ses principaux collaborateurs et des déclarations qui ont mis en évidence ses lacunes en politique étrangère et sur la sécurité nationale.

Il fait partie des 12 candidats républicains qui parcourent en plein hiver l'Iowa, petit Etat à l'influence politique cruciale : ses habitants auront le privilège de voter en premier.

M. Carson est actuellement en 4e position dans l'Iowa, selon une moyenne de sondages réalisée par RealClearPolitics.com.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG