Liens d'accessibilité

RDC : comparution de Jean-Pierre Bemba devant la CPI


Poster de Jean-Pierre Bemba en RD Congo

Poster de Jean-Pierre Bemba en RD Congo

L'ancien vice-président de la RDC est poursuivi pour des crimes qu'il aurait commis en République centrafricaine en 2002, en tant que chef du MLC

Jean-Pierre Bemba Gombo, sénateur et ancien vice-président de la République démocratique du Congo, affrontera aujourd’hui les procureurs de la Cour pénale internationale qui l’accusent depuis 2008 de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en République centrafricaine. Un procès reporté à plusieurs reprises, que ses avocats ont tenté par tous les moyens de lui éviter en contestant la recevabilité de l’affaire.

Les crimes dont il est accusés remontent à 2002, lorsque Jean-Pierre Bemba a envoyé ses troupes du MLC en RCA pour soutenir le régime du président Ange-Félix Patassé, aux prises avec la rébellion du général François Bozizé. Ce 3ème procès de la CPI ne ressemblera pas aux autres. Me Hervé Diakiessé, militant des droits humains en RDC et avocat à la CPI, a déclaré à la VOA qu’au plan juridique, l’enjeu central consiste à affirmer qu’il existe un statut de la Cour pénale internationale qui prévoit qu’on puisse poursuivre les crimes les plus graves concernant l’ordre public international.

Me Diakiessé note qu’il y a eu un cycle très grave de violences politiques à travers l’Afrique centrale et qu’il est important de faire cesser la logique des primes à la guerre pour tout autre chef de guerre. Les accusations qui pèsent sur le prévenu Bemba sont très graves : crimes de guerre et crimes contre l’humanité notamment.

XS
SM
MD
LG