Liens d'accessibilité

Beckenbauer devant la justice pour corruption


Franz Beckenbauer embrasse l'ex-patron de la FIFA Sepp Blatter (archives)

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel avait affirmé en octobre 2015 que l'Allemagne aurait utilisé un fonds secret de 10 millions de francs suisses (6,7 millions d'euros) pour acheter des voix et obtenir l'organisation du Mondial 2006.

Franz Beckenbauer a été auditionné jeudi par le parquet fédéral suisse dans le cadre de l'enquête sur l'attribution du Mondial de football 2006 à l'Allemagne, a-t-il révélé lui-même dans un communiqué.

"Aujourd'hui (jeudi) j'ai été entendu dans le cadre d'une audition prévue de longue date par le parquet fédéral suisse et j'ai répondu à ses questions", indique l'ancien président du comité de candidature de l'Allemagne au Mondial-2006, sous le coup d'une enquête pour escroquerie et blanchiment d'argent.

"Par respect pour le très correct parquet fédéral, et aussi à sa demande, je ne m'exprimerai pas plus sur cette affaire", ajoute celui qui fut champion du monde comme joueur puis comme entraîneur de l'Allemagne de l'Ouest (RFA), aujourd'hui âgé de 71 ans.

L'enquête ouverte le 6 novembre 2015 par la justice suisse vise plusieurs personnes et porte "sur le paiement de 6,7 millions d'euros effectué en avril 2005 par la Fédération allemande de football (DFB) à Robert Louis-Dreyfus" (ex-patron d'adidas, partenaire de la DFB).

L'hebdomadaire allemand Der Spiegel avait jeté un pavé dans la mare fin octobre 2015 en avançant que l'Allemagne aurait utilisé un fonds secret de 10 millions de francs suisses (6,7 millions d'euros) pour acheter des voix et obtenir l'organisation du Mondial 2006.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG