Liens d'accessibilité

Beaucoup d'attentes de la réunion sur l'Ebola à l'ONU


Aux Nations Unies, les appels devraient retentir en faveur d'un engagement plus marqué des pays membres dans la lutte contre le virus à Ebola (AP)

Aux Nations Unies, les appels devraient retentir en faveur d'un engagement plus marqué des pays membres dans la lutte contre le virus à Ebola (AP)

Réunion d’urgence jeudi après-midi au Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU). A cette occasion, la Directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Margaret Chan, et le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, ont présenté un programme d'action internationale visant à juguler l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola.

Le Conseil doit également voter un projet de résolution, rédigé par les Etats-Unis, qui appelle les Etats membres à envoyer rapidement de l’aide, des hôpitaux de campagne et des agents de santé dans les pays touchés par l’Ebola, tout en levant les restrictions imposées aux déplacements vers les pays affectées par l’épidémie.

M. Ban s'est félicité de l'annonce faite mardi par le gouvernement des États-Unis d'une série de mesures de soutien à la lutte mondiale contre la maladie à virus Ebola qui frappe plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. Il a également appelé les autres puissances à imiter l’administration Obama.

Selon les derniers chiffres publiés par l'OMS jeudi, le nombre total de cas d'Ebola recensés en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone dépasse maintenant 5.500, le Libéria restant l’épicentre de l'épidémie. Le Nigeria a également signalé 21 cas, avec huit décès.

En Sierra Leone, les autorités ont imposé un verrouillage de trois jours sur l'ensemble du pays dans l'espoir de contenir le virus. Les six millions d'habitants ont reçu l'ordre de rester chez eux vendredi, samedi et dimanche, tandis que des bénévoles feront du porte-à-porte pour tenter de répertorier les cas d'Ebola non signalés, et fournir des informations sur la façon d'éviter cette maladie mortelle.

XS
SM
MD
LG