Liens d'accessibilité

NBA : Cleveland enfonce Philadelphie


Finale NBA : Festus Ezeli et JR Smith, juin 2015 (AP Photo/Tony Dejak)

Finale NBA : Festus Ezeli et JR Smith, juin 2015 (AP Photo/Tony Dejak)

Cleveland s'est montré sans pitié avec Philadelphie, dominé 108 à 86 et bien parti pour devenir la pire équipe de l'histoire de la NBA.

Les Cavaliers ont enchaîné une cinquième victoire de suite et ont conforté leur première place de la conférence Est avec leur 18e victoire de la saison, la 12e à domicile, pour sept défaites.

Les Sixers restent bloqués à une seule victoire en 29 matches : jamais une équipe n'a présenté un bilan aussi catastrophique à ce stade de la saison.

Philadelphie pourrait "améliorer" le record pour la pire saison régulière de l'histoire, record qui lui appartient déjà depuis 1972-73 avec neuf victoires pour 73 défaites.

Avec 30 points d'avance avant même la fin de la troisième période, LeBron James s'est contenté de 25 minutes de jeu, ce qui ne l'a pas empêché de finir meilleur marqueur de la rencontre avec 23 points.

Pour son premier match depuis six mois, son coéquipier Kirie Irving, blessé au genou gauche en juin, a marqué 12 points en 17 minutes de présence sur le parquet.

Miami, qui restait sur une nette défaite à domicile contre Toronto (108-94), a dominé Portland 116 à 109 malgré les 32 points de Damian Lillard.

Le Heat a signé sa 16e victoire de la saison et s'est emparé de la 3e place de la conférence Est (16 v-10 d), tandis que Portland a rétrogradé à la 13e place de la conférence Ouest (11 v-18 d) avec un bilan calamiteux à l'extérieur (5 v-12 d).

Chris Bosh a fini la rencontre avec 29 points, 6 rebonds et 4 passes décisives, alors que Hassan Whiteside a ajouté 22 points (10 sur 13 au tir) et 11 rebonds.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG