Liens d'accessibilité

USA: Le président défend Obamacare et promet de corriger les erreurs de son site web


Admettant que le lancement raté du site healthcare.gov est inexcusable, M. Obama a prédit que les Américains finiront par réaliser que la loi sur l'assurance-maladie est à leur avantage.

Le président Barack Obama a reconnu publiquement que de sérieux problèmes se posent au niveau du site web où des millions d’Américains doivent s’informer sur les options offertes par la loi sur l’assurance-maladie communément appelée «Obamacare». Ce marché virtuel ne fonctionne pas comme prévu, mais la loi elle-même n’est pas à remettre en cause, a dit Barack Obama.

Le président s’est dit « frustré » par les erreurs techniques qui ont terni le lancement du site Healthcare.gov le 1er octobre dernier, mais il n’en a pas moins vanté les mérites de la loi, insistant sur le fait qu’il ne s’agit pas seulement d’un site web mais d’un programme pouvant aider un important segment de la population.

Prenant la parole à la Maison Blanche, lundi, M. Obama a promis que les erreurs seront corrigées et que, en fin de compte, les Américains comprendront qu’Obamacare est à leur avantage.

« Nous avons livre ce combat pour que des millions d'Américains, dans la nation la plus riche de la planète, aient finalement la même chance que les autres, c’est-à-dire la sécurité qu'offre une assurance-maladie. C'est ça l'enjeu. »

Le site healthcare.gov, déjà visité 20 millions de fois selon Barack Obama, est un élément-clé de la loi sur l’assurance-maladie adoptée en 2010. Mais 20 jours après son lancement officiel, les internautes ont du mal à créer des comptes, vérifier leurs données personnelles, recevoir des informations afin de comparer les plans disponibles sur le marché, voir s’inscrire pour obtenir une subvention du gouvernement. Inexcusable ! admet le président, affirmant que son administration a recruté certains des meilleurs experts en technologie du secteur privé américain pour améliorer le fonctionnement du site.

Le sénateur républicain Mitch McConnell (archives)

Le sénateur républicain Mitch McConnell (archives)



Le leader de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a rejeté les propos de M. Obama dans un message Twitter, en disant: « Obamacare coûte trop cher et ne fonctionne pas comme ils l’ont promis."

McConnell a également réitéré les appels des républicains pour que le président ralentisse «cet effort ». Un appel qui n’a eu jusqu'à présent aucun écho favorable dans le camp démocrate.

XS
SM
MD
LG