Liens d'accessibilité

La Maison-Blanche qualifie le Sénégal de démocratie émergeante et de partenaire des Etats-Unis dans le renforcement des institutions en Afrique.

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, est arrivé, mercredi, à Dakar, au Sénégal, première étape d’une visite visant à promouvoir la démocratie, le commerce, les investissements et la sécurité alimentaire.

Accompagné de son épouse Michelle et de leurs deux filles, il a été accueilli par le président Macky Sall et la première dame du Sénégal.

La Maison-Blanche qualifie le Sénégal de démocratie émergeante et de partenaire des Etats-Unis dans l’édification d’institutions en Afrique.

Il est prévu que Barack Obama rencontre le président Macky Sall, jeudi, à Dakar. Il devrait prendre part à une discussion sur l'Etat de droit. Il va visiter ensuite la Maison des esclaves de l'île historique de Gorée, où les anciens présidents américains Bill Clinton et George W. Bush se sont également rendus avant lui.

Vendredi, M. Obama se rend en Afrique du Sud, où il rencontrera le président Jacob Zuma, avant une réunion publique dans une mairie. Il ira ensuite visiter, Robben Island, l'île sur laquelle Nelson Mandela a été emprisonné.

Les autorités sud-africaines ont assuré que cette visite aura lien malgré l’état de santé critique de l’ancien président Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus de deux semaines pour une infection pulmonaire.

Après l'Afrique du Sud, le président Obama fera une escale d'une journée en Tanzanie, où un entretien est prévu avec le président Jakaya Kikwete, avant de regagner Washington.

M.Obama ne se rendra pas dans le pays natal de son père, le Kenya, à la grande déception de nombreux Kényans. L’inculpation du président et du vice-président kényans par la Cour Pénale Internationale rend une visite du président américain diplomatiquement impossible.
XS
SM
MD
LG