Liens d'accessibilité

La banque centrale lance un appel au calme face à des craintes de crise bancaire au Nigeria


Photo prise le 20 octobre 2015 dans un bureau de change à Lagos, Nigeria, le 20 juin 2016.

Photo prise le 20 octobre 2015 dans un bureau de change à Lagos, Nigeria, le 20 juin 2016.

La banque centrale du Nigeria (CBN) a minimisé mercredi les craintes d'une crise bancaire dans le pays, qualifiant d'infondées des rumeurs selon lesquelles des établissements de crédit seraient en difficulté.

"L'attention de la banque centrale a été attirée sur des rumeurs malveillantes et des spéculations infondées selon lesquelles certaines banques du pays seraient en danger, ou seraient menacées d'être en danger", a indiqué la banque dans un courriel publié mercredi soir.

"La CBN souhaite réitérer fermement que ces rumeurs et spéculations sont fausses et ne reflètent pas la santé actuelle des banques et de l'ensemble du secteur bancaire", selon ce courriel.

Le président et dix membres du conseil d'administration de la huitième banque du Nigeria, la Skye Bank, ont démissionné lundi après la plus importante chute depuis six mois des actions de la banque.

Le porte-parole de la CBN Isaac Okorafor a qualifié ces démissions d"action de régulation proactive".

"Ni Skye Bank, ni aucune autre banque ne sont en détresse. La CBN tiens donc à rassurer le secteur bancaire et le public sur le fait que leurs dépôts sont en sécurité dans n'importe quelle banque du Nigeria", a-t-il indiqué dans son courriel.

"Il n'y a donc aucune raison d'effectuer des retraits motivés par la panique dans aucune banque. Il est important de ne pas créer des problèmes quand ces problèmes n'existent pas", a-t-il ajouté.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG