Liens d'accessibilité

Ban Ki-moon recommande à Paris de traiter les réfugiés et les migrants avec compassion


Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a recommandé mercredi de traiter les réfugiés et les migrants "avec compassion" malgré les attentats de Paris, dans une conversation téléphonique avec le président français François Hollande.

M. Ban a de nouveau condamné ces attaques et présenté ses condoléances au président français, a indiqué l'ONU dans un communiqué.

Il en a profité pour "souligner l'importance pour la France et l'Europe de continuer à traiter les réfugiés et les migrants avec compassion et de respecter leurs droits".

"Beaucoup de réfugiés fuient eux-mêmes l'extrémisme et le terrorisme", a fait valoir M. Ban.

Il a aussi "salué la détermination de la France et son rôle actif dans la mobilisation de la communauté internationale pour contrer la grave menace du terrorisme international".

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban et la chef de file de l'extrême-droite française Marine Le Pen ont appelé à refouler les demandeurs d'asile venus de Syrie après la découverte par les enquêteurs français qu'un des assaillants serait entré en Europe par la Grèce le mois dernier.

Les républicains du Congrès américain viennent de leur côté d'annoncer leur intention de suspendre temporairement l'accueil de réfugiés syriens aux Etats-Unis, en faisant valoir la découverte d'un passeport syrien, à l'authenticité douteuse, près d'un kamikaze à Paris.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG