Liens d'accessibilité

Ban Ki-moon « profondément préoccupé » par la crise au Darfour


Ban Ki-moon, soucieux des sévices que subissent les civils au Soudan (Photo ONU)

Ban Ki-moon, soucieux des sévices que subissent les civils au Soudan (Photo ONU)

L'ONU a confirmé qu'au moins 36 000 civils ont été déplacés au Darfour en raison des récentes hostilités, a précisé Ban Ki-moon dans un communiqué.

Le Secrétaire général des Nations Unies (ONU) s’est déclaré « profondément préoccupé par la détérioration de la sécurité au Darfour », les incidents se multipliant entre le gouvernement du Soudan et les mouvements armés du Darfour. L'ONU a confirmé qu'au moins 36 000 civils ont été déplacés au Darfour en raison de ces hostilités, a précisé Ban Ki-moon dans un communiqué.

La section de Bruxelles de l’ONG Médecins sans frontières (MSF) a annoncé jeudi qu’elle se retirait de certaines parties du Soudan en raison du manque de coopération des autorités locales, alors que la région connaît un regain de violence.

Les efforts déployés par la communauté internationale pour mettre fin aux violences ont échoué, a estimé l’ONG, en évoquant un regain de violences sans fin, plus de onze ans après le début des affrontements entre l’armée soudanaise et les rebelles du Darfour.

M. Ban a condamné le bombardement aérien et la destruction d'habitations dans la localité de Golo, au Darfour, le 27 janvier. Le Secrétaire général de l’ONU a appelé les parties au conflit à coopérer pleinement avec l'Opération hybride Union Africaine/Nations unies au Darfour, la MINUAD, et les partenaires humanitaires dans leurs efforts pour protéger et aider les civils du Darfour.

XS
SM
MD
LG