Liens d'accessibilité

Ban Ki-moon, consterné par les allégations d'abus par des casques bleus en Centrafrique


Ban Ki-moon (AP)

Ban Ki-moon (AP)

Le Secrétaire général de l'ONU réagissait aux allégations d'Amnesty International concernant des comportements de Casques bleus de la MINUSCA.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon s'est dit "consterné" par de nouvelles allégations faites par l'organisation Amnesty International (AI) concernant des abus commis par des Casques bleus en République centrafricaine (RCA), a déclaré mardi son porte-parole.

« Nous sommes au courant des dernières allégations troublantes concernant des abus commis par des Casques bleus en République centrafricaine, qui ont été faites ... par Amnesty International », a déclaré Stéphane Dujarric, qui est cité par le Centre d'actualités de l'ONU.

Amnesty International affirme que des Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) ont tué un adolescent de 16 ans et son père et ont violé une fillette âgée de 12 ans.

« Nous tenons à souligner une fois de plus qu'aucune faute de cette nature ne peut être tolérée et que toute allégation sera prise très au sérieux et fera l'objet d'enquêtes approfondies et complètes », a dit M. Dujarric.

XS
SM
MD
LG