Liens d'accessibilité

Ban Ki-moon condamne les tirs d’obus à Abyei, entre le Soudan et le Soudan du Sud


Une forte explosion près d'une concession des Nations unies dans l'Etat du sud Kordofan, 14 juin 2011

Une forte explosion près d'une concession des Nations unies dans l'Etat du sud Kordofan, 14 juin 2011

Une fillette soudanaise et à un Casque bleu éthiopien sont morts suite dans l'explosion d'obus tirés à Abyei, région disputée entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a, selon son porte-parole, "fermement condamné" les tirs d'obus et a appelé les communautés locales Ngok Dinka et Misseriya à "rester calmes et à éviter toute escalade".

Des obus avaient atterri près de la résidence du chef suprême de la communauté Ngok Dinka.

Il a également demandé aux gouvernements soudanais et sud-soudanais "d'aider la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA) à poursuivre rapidement en justice les responsables de cette attaque".

Les gouvernements soudanais et sud-soudnais doivent "reprendre sans délai leur coopération" pour régler le problème de ce territoire disputé, a encore demandé le secrétaire général.

Abyei, pris en étau entre le Soudan et le tout jeune Soudan du Sud, est l'un des points majeurs de crispation entre les deux pays depuis l'indépendance du sud en juillet 2011, et fait régulièrement l'objet de tensions entre les populations Ngok Dinka et Misseriya.

Le Soudan du Sud s'est séparé de son voisin du nord en 2011, à la suite d'un traité de paix qui a mis fin à 22 ans de guerre civile. Les relations entre les deux pays restent tendues.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG