Liens d'accessibilité

Autobus pris par Boko Haram au Cameroun: le bilan s'alourdit


Une victime de Boko Haram au Nigéria (VOA)

Une victime de Boko Haram au Nigéria (VOA)

Selon un témoin, les miliciens ont tué sept des 20 personnes à bord, jetant leurs dépouilles à la frontière entre le Nigéria et le Cameroun.

Des miliciens présumés du groupe djihadiste Boko Haram auraient tué certains des passagers qui se trouvaient à bord d’un bus dont ils s’étaient emparés au Cameroun. Selon un témoin, qui s’est confié à la Voix de l’Amérique (VOA), les miliciens ont tué sept des 20 personnes à bord, se débarassant de leurs dépouilles à la frontière entre le Nigéria et le Cameroun.

Chetima Ahmidou, le directeur d'une école publique de la région, a déclaré que son frère, qui conduisait le bus, a été retrouvé avec l'un de ses bras et une de ses jambes coupés. Selon lui, les ravisseurs auraient libérés trois femmes âgées et retiennent toujours une dizaine de personnes en otage, dont huit filles âgées de 11 à 14 ans.

Un porte-parole militaire camerounais, le colonel Didier Badjeck , et Midjiyawa Bakari, le gouverneur de l’Extrême-Nord du Cameroun, ont confirmé que des corps avaient été retrouvés, mais ils ont refusé de fournir un bilan sur les blessés, faisant valoir qu’ils attendaient d’en savoir plus.

XS
SM
MD
LG