Liens d'accessibilité

Aucune arrestation dans la nuit à Ferguson, dit la police


Des manifestants à Ferguson, dans le Missouri (AP)

Des manifestants à Ferguson, dans le Missouri (AP)

C'est une première depuis vendredi dans cette ville encore marquée par la mort il y a un an d'un adolescent noir abattu par un policier blanc.


FERGUSON, Missouri, 12 août (Reuters) - Les rassemblements à Ferguson, dans le Missouri, n'ont donné lieu à aucune arrestation dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé la police, une première depuis vendredi dans cette ville encore marquée par la mort il y a un an d'un adolescent noir abattu par un policier blanc.

Jusque-là, les manifestations organisées à l'occasion du premier anniversaire de cet événement, qui a rouvert aux Etats-Unis le débat sur la question raciale, avaient tourné à plusieurs reprises à l'affrontement avec les forces de police.

Dimanche, la police a gravement blessé par balle un jeune homme qu'elle a accusé d'avoir ouvert le feu sur les forces de sécurité. Le comté de St Louis avait alors déclaré l'état d'urgence pour prévenir de nouveaux incidents. Dans la nuit de mardi à mercredi, plusieurs dizaines de personnes se sont donné rendez-vous dans une artère de cette ville de la banlieue de St Louis, mais les quelques incidents -- certains ont tenté de bloquer la circulation et ont jeté des pierres -- sont restés sans gravité, selon la police locale.

La mort de Michael Brown le 9 août 2014 et la décision d'un grand jury de ne retenir aucune charge criminelle à l'encontre de Darren Wilson, le policier qui l'a tué, ont déclenché une vague de manifestations parfois violentes dans de nombreuses villes des Etats-Unis et posé la question des violences policières à l'encontre des minorités.

XS
SM
MD
LG