Liens d'accessibilité

Au Togo, douze jeunes leaders se préparent à partir aux États-Unis pour deux mois


Emerson Foli Ségbédji, mal-voyant, est l'un des douze leaders le 9 juin 2016.

Emerson Foli Ségbédji, mal-voyant, est l'un des douze leaders le 9 juin 2016.

Près de 1000 jeunes Africains vont prendre part, cette année, au programme Mandela Washington Fellowship de Young African Leaders Initiative (YALI), prévu du 17 juin au 4 août 2016. Parmi ces jeunes leaders figurent 12 Togolais, qui ont été présentés à la veille de leur départ pour les Etats-Unis.

Douze jeunes Togolais ont été sélectionnés pour le programme Mandela Washington Fellowship 2016 dans leur diversité convergent vers un idéal commun.

Le but du programme est d'impacter positivement la société togolaise.

Et pour y arriver, chacun, en plus des actions qu'ils mèneront ensemble, a un projet propre à lui et dans la plupart des cas s'orientent vers le social.

Si l'accessibilité des bâtiments publics tient à cœur à Rafiou Lassissi, Emerson Foli Ségbédji, malvoyant de son état veut accompagner les personnes vivant avec un handicap visuel à plus d'autonomie financière.

Abra Enyonam Mensah, elle aussi compte s'attaquer à une couche vulnérable de la société togolaise. La population des ghettos.

Les 12 jeunes Togolais s'envoleront le 16 juin prochain pour les États-Unis. Ils y suivront comme les autres jeunes africains, une formation de six semaines dans des universités américaines principalement dans trois filières à savoir, business/entreprenariat, leadership citoyen et administration publique.

XS
SM
MD
LG