Liens d'accessibilité

Au Niger, les inondations font des milliers de déplacés


On redoute que les inondations qui frappent le Niger ne compromette la sécurité alimentaire à l'avenir

On redoute que les inondations qui frappent le Niger ne compromette la sécurité alimentaire à l'avenir

L'inondation provoquée par la crue de la rivière Komadougou a fait des milliers de déplacés au Niger, dont les besoins vont croissant, avertissent les Nations unies (ONU).

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 15.000 personnes ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence dans le sud-est du Niger.

L'inondation aurait pris de court les habitants de la région, de même que les autorités, l'eau ayant atteint un niveau sans précédent à la mi-novembre, a expliqué un porte-parole de l'OCHA, Jens Laerke.

Parmi les besoins les plus urgents : des vivres, de l'eau potable, des articles d'hygiène et des soins de santé.

Toujours selon M. Laerke, le gouvernement du Niger, qui dirige les secours, a déjà distribué 94 tonnes de vivres avec l'appui des agences onusiennes et d'autres partenaires. Des sites viables ont été identifiés pour réinstaller les sinistrés, précise l'OCHA.

Entre-temps, la montée des eaux se poursuit, ce qui fait que les terres arables ne peuvent pas être cultivées. Les responsables onusiens et nigériens craignent de ce fait pour la sécurité alimentaire future des populations.
XS
SM
MD
LG