Liens d'accessibilité

Au moins quatre tués lors des heurts de lundi à Kinshasa


Au moins quatre personnes ont été tuées lors des heurts qui ont eu lieu lundi à Kinshasa, selon le porte-parole du gouvenement, Lambert Mende, que cite notre radio partenaire à Kinshasa Top-Congo.

Selon Lambert Mende, deux civils ont été tués mais aussi deux agents de force de l’ordre. Tous sont morts par balle.

Des scènes de pillage ont eu lieu à différents endroits au cours de la journée.

L’opposition avance un nombre plus élevé et accuse le gouvernement d’avoir ordonné l’usage des balles réelles.

« Dix corps ont été comptés et de nombreuses autres personnes blessées par balle réelle ont été conduites à l’hôpital, » a déclaré à la VOA Franck Diongo, député de l’opposition qui dit avoir bloqué par des policiers qui ont cadenassé le siège de son parti où il attendait avec des militants pour aller dans les rues au matin.

Selon lui, la police a été débordée et a fait appel à l’armée qui n’a pas hésité à tirer.

Les autorités policières n’ont pas répondu aux appels de la VOA pour confirmer le bilan.

Le calme semble revenir en fin de journée mais les forces de l’ordre restent déployées dans la ville et quelques poches de résistance des manifestants sont aussi perçues.

D’autres manifestations ont aussi signalées dans d’autres provinces mais elles ont été aussitôt dispersées comme à Goma, dans le Nord-Kivu.

XS
SM
MD
LG