Liens d'accessibilité

Six morts dans un attentat suicide à Ras Lanouf, en Libye


Une position des rebelles en face du complexe pétrolier de la raffinerie, à Ras Lanouf, dans l'est de la Libye, 10 mars, 2011

Une position des rebelles en face du complexe pétrolier de la raffinerie, à Ras Lanouf, dans l'est de la Libye, 10 mars, 2011

Un attentat suicide a tué jeudi six personnes, dont un bébé, à un point de contrôle à l'entrée de la ville pétrolière de Ras Lanouf, dans l'est de la Libye, selon le Croissant-Rouge.

"Je me trouve dans la morgue où six cadavres, dont celui d'un enfant, ont été amenés depuis le lieu de l'attentat", a affirmé à l'AFP Mansour Ati, le porte-parole du Croissant-Rouge libyen.

"Un conducteur à bord d'une Toyota Land Cruiser s'est fait exploser à un barrage à l'entrée est de la ville de Ras Lanouf", a de son côté déclaré Oussama al-Hodeiri, porte-parole des gardes des installations pétrolières présent sur les lieux.

Selon lui, trois gardes ont été tués et deux autres blessés.

Il a en outre indiqué que les membres d'une même famille avaient été conduits à l'hôpital, après avoir été blessés par l'explosion. "Un jeune homme, sa mère âgée, ses deux soeurs et le chauffeur qui les conduisait ont été blessés", a ajouté M. Hodeiri, faisant état de la mort d'un bébé de la même famille.

L'attaque n'a pour l'instant pas été revendiquée.

Le groupe Etat islamique avait mené lundi des attaques visant les installations pétrolières notamment à Ras Lanouf, entraînant des combats avec les gardes de ces sites, selon des sources de sécurité.

Ras Lanouf héberge la plus grande raffinerie du pays. En 2011, sa population était de l'ordre de 13.000 habitants.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG