Liens d'accessibilité

Au moins cinq islamistes tués lors d'une opération militaire en Algérie


Des gendarmes algériens stationnés à Amenas, 19 janvier 2013.

Des gendarmes algériens stationnés à Amenas, 19 janvier 2013.

Des armes et une "grande quantité" de munitions ont aussi été saisies lors d’une opération militaire dans la région de Batna.

Selon un communiqué du ministère algérien de la Défense, un détachement de l'armée a abattu "cinq terroristes" lors d'une opération toujours en cours menée dans le cadre de la lutte antiterroriste dans la zone montagneuse de à Djebel Ouslati, près de Batna (450 km au sud-est d'Alger).

Des armes et une "grande quantité" de munitions ont été saisies, a précisé la même source.

Les autorités algériennes utilisent le mot "terroriste" pour désigner les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990.

Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts pendant la "décennie noire", des groupes armés islamistes restent actifs dans l'est et le sud du pays et visent principalement les forces de sécurité.

Depuis le début de l'année, plus de 106 islamistes armés ont été tués dans des opérations militaires dans ces regions, selon un décompte de l'AFP établi à partir de bilans officiels.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG