Liens d'accessibilité

Au moins 90 chrétiens de Syrie enlevés par l’Etat Islamique


Un homme pleure sur les chrétiens coptes égyptiens qui ont été capturés en Libye et tués par des militants du groupe Etat islamique,le 16 février 2015

Un homme pleure sur les chrétiens coptes égyptiens qui ont été capturés en Libye et tués par des militants du groupe Etat islamique,le 16 février 2015

Des combattants de l'organisation Etat islamique ont enlevé au moins 90 chrétiens assyriens dans des villages du nord-est de la Syrie, rapporte mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Reuters rapporte que ces enlèvements se sont produits dans des villages proches de Tel Tamr, à l'ouest de la ville de Hassaka, dans une région du nord-est de la Syrie où s'affrontent djihadistes de l'Etat islamique et combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).

Les miliciens kurdes ont lancé une double offensive contre l'EI dimanche, avec le soutien de peshmergas irakiens et l'appui aérien de la coalition formée par les Etats-Unis.

Leur objectif est de reprendre le contrôle de cette région frontalière stratégique, puisqu'elle jouxte des territoires irakiens aux mains des djihadistes, notamment ceux où vit la minorité yazidie victime d'atrocités l'an dernier.

Selon l'OSDH, les combattants kurdes sont parvenus dimanche à cinq kilomètres de Tel Hamis, une ville contrôlée par l'EI.

Leur offensive, à laquelle participent des combattants assyriens, a fait au moins 14 morts dans les rangs de l'EI.

Les bombardements de plusieurs villages arabes par les forces kurdes ont également provoqué la mort d'au moins huit civils, ajoute l'organisation basée à Londres.

L'an dernier, l'EI avait déjà enlevé plusieurs assyriens en représailles à la participation de membres de la minorité chrétienne aux combats aux côtés des YPG. La plupart d'entre eux avaient été libérés à l'issue de longues négociations.

VOA/REUTERS

XS
SM
MD
LG