Liens d'accessibilité

Au moins 5 soldats tués dans un affrontement avec Boko Haram au Nigeria


Des militaires nigérians patrouillent à bord d'un camion à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, Nigeria, 14 mai 2015.

Des militaires nigérians patrouillent à bord d'un camion à Maiduguri, dans l'Etat de Borno, Nigeria, 14 mai 2015.

L'armée nigériane a perdu au moins cinq soldats dans un affrontement avec le groupe jihadiste Boko Haram vendredi soir dans le nord-est du Nigeria, a annoncé son porte-parole samedi, affirmant que 14 assaillants ont été tués.

"Hier (vendredi) vers 22 heures, des terroristes présumés de Boko Haram ont attaqué le 119e bataillon de l'armée à Mallam Fatori", dans l'Etat de Borno, a déclaré le porte-parole Sani Usman dans un communiqué. "Les soldats ont repoussé l'attaque, tuant 14 terroristes de Boko Haram".

"Malheureusement, nous avons perdu un officier et quatre soldats, et quatre ont été blessés", poursuit-il.

Divisée en trois factions et diminuée par l'offensive lancée par l'armée nigériane alliée à celles des pays voisins, Boko Haram continue de mener régulièrement des attaques.

Jeudi, l'armée nigériane a tué deux kamikazes, dont une femme, qui ont tenté de se faire exploser en attaquant une base militaire dans le même Etat de Borno.

L'insurrection islamiste et sa répression féroce par l'armée et les services de sécurité nigérians ont fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG