Liens d'accessibilité

Au moins 4 morts dans le double attentat suicide au Liban


Un attentat au Liban (AP)

Un attentat au Liban (AP)

Le couvre-feu a été imposé à partir de 19h00 locales (17h00 GMT) dans le quartier de Djabal Mohsen et l'armée libanaise a bouclé le secteur autour du café attaqué.

Un double attentat suicide à la bombe samedi contre un café de Tripoli, dans le nord du Liban, a fait au moins quatre morts, a déclaré un responsable des services de sécurité libanais.

L'agence de presse officielle libanaise avait auparavant avancé un bilan de sept morts et d'une vingtaine de blessés.

Le café visé est situé à la lisière du quartier de Djabal Mohsen, peuplé majoritairement d'alaouites, ajoute l'agence.

Le deuxième kamikaze a fait exploser sa charge alors qu'on donnait les premiers secours aux victimes de la précédente explosion.

Le couvre-feu a été imposé à partir de 19h00 locales (17h00 GMT) dans le quartier de Djabal Mohsen et l'armée libanaise a bouclé le secteur autour du café attaqué.

La ville de Tripoli a été à plusieurs reprises touchées par des violences entre musulmans sunnites et alaouites, conséquence de la guerre qui ravage depuis près de quatre ans la Syrie voisine.

Le président syrien Bachar al Assad appartient à la communauté alaouite.

En octobre dernier, des affrontements à Tripoli entre l'armée et des militants sunnites ont fait onze morts parmi les soldats et 22 chez les miliciens.

XS
SM
MD
LG