Liens d'accessibilité

Au moins 200 personnes portées disparues dans un naufrage au large des côtes libyennes


Des migrants attendant d'être secourus le 3 août 2015 par le bateau MV Phoenix à environ 32 km des côtes libyennes,

Des migrants attendant d'être secourus le 3 août 2015 par le bateau MV Phoenix à environ 32 km des côtes libyennes,

Une opération de secours massive a permis de récupérer quelque 400 survivants et 25 corps, selon un bilan des gardes-côtes donné à 16h00 GMT, mais d'après plusieurs sources, il y avait plus de 600 personnes à bord.

Sept navires de secours participaient aux opérations, soutenus par des hélicoptères qui ont également déposé sur la zone des canots de secours pour permettre aux naufragés de s'accrocher.

Alors que l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) avait estimé mardi que plus de 2.000 migrants étaient morts cette année en Méditerranée, ce naufrage pourrait être le pire depuis celui qui a coûté la vie à quelque 800 personnes en avril.

Les garde-côtes ont expliqué à l'AFP avoir reçu l'appel au secours à Catane (Sicile), d'où il a été répercuté à leur centre de Rome, chargé de coordonner les secours de tous les bateaux de migrants au sud de l'Italie.

Deux bateaux patrouillant dans la zone, à environ 25 km des côtes libyennes, ont immédiatement été envoyés sur place, le "Dignity 1", affrété par Médecins Sans Frontières (MSF), et le "Lé Niamh" de la marine irlandaise, qui a précisé avoir été avertie vers 07H00 GMT.

Arrivé en premier sur les lieux, le navire irlandais a mis à l'eau deux canots avant de s'approcher du bateau surchargé, qui s'est alors retourné, probablement sous l'effet d'un mouvement de foule.

Selon Federico Fossi, porte-parole en Italie du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), la mer était très calme, mais le bateau a rapidement coulé parce qu'il était en métal, et beaucoup de migrants sont probablement restés bloqués dans l'épave.

XS
SM
MD
LG