Liens d'accessibilité

Attentat suicide sanglant près de Mogadiscio


Le site de l'attentat suicide du 8 septembre près de Mogadiscio en Somalie (Reuters)

Le site de l'attentat suicide du 8 septembre près de Mogadiscio en Somalie (Reuters)

Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 12 morts et 27 blessés lundi à une vingtaine de kilomètres au sud de la capitale somalienne, Mogadiscio. L’explosion a été revendiquée par la milice des shebab.

Selon des témoins, une voiture bourrée d'explosifs a percuté un véhicule appartenant à la force de l'Union africaine en Somalie (AMISOM). Deux bus remplis de civils, qui passaient à proximité, ont été endommagés.

De source officielle, on précise que tous les morts étaient des civils. Deux soldats de l'AMISOM ont été blessés. Ces militaires escortaient le gouverneur du Lower Shabelle, Abdulkadir Mohamed Nur, qui a survécu à l'attentat. C’est dans cette région qu’un drone américain a ciblé et tué la semaine dernière le chef des shebab, Ahmed Abdi Godane.

Les autorités somaliennes avaient mis le pays sur pied d'alerte vendredi, une fois confirmé le décès de Godane. Le ministre somalien de la Sécurité, Khalif Ahmed Ereg, avait averti que les militants pouvaient planifier des représailles contre des cibles gouvernementales. Le nouveau chef des shebab est un certain Abu Ubeid Ahmed Omar.

XS
SM
MD
LG