Liens d'accessibilité

Attentat sanglant des shebab à Kismayo


Un soldat près du port de Kismayo (Reuters)

Un soldat près du port de Kismayo (Reuters)

La milice djihadiste a revendiqué l'attaque contre ce port de la Somalie.

Un attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebab a coûté la vie à au moins 10 soldats somaliens, samedi, dans un camp d'entraînement militaire installé sur le campus de l'université de Kismayo. Les autorités parlent d’une vingtaine de blessés. Les deux kamikazes sont morts, et deux autres suspects ont été interpellés.

Une violente explosion suivie de coups de feu a secoué cette ville portuaire. D'après l'armée, l'attentat a été commis alors que les militaires se rassemblaient pour des exercices. A noter que les shebab parlent d’un bilan beaucoup plus lourd que les autorités.

XS
SM
MD
LG