Liens d'accessibilité

Attentat contre le siège de l'ONU à Abuja


Attentat contre le siège de l'ONU à Abuja

Attentat contre le siège de l'ONU à Abuja

Au moins dix-huit morts et une dizaine de blessés dans la capitale nigériane. Le président nigérian Goodluck Jonathan a condamné l'attentat revendiqué par le groupe Boko Haram, dénonçant un acte « barbare ».

« C'est une agression contre ceux qui ont mis leur vie au service des autres. Nous condamnons vigoureusement cet acte abominable Cette attaque choquante et scandaleuse est la preuve que les locaux des nations Unies sont de plus en plus perçus comme une cible facile pour les extrémistes à travers le monde », a dit Ban Ki-moon, ajoutant qu'il s'attendait à ce que les pertes soient « considérables ».

M. Jonathan a condamné « très fermement cette attaque barbare, dépourvue de sens et lâche » et assuré que tous les efforts seront déployés pour « traduire les auteurs devant la justice », selon un communiqué de la présidence.

Des témoins ont affirmé que l'explosion avait eu lieu après qu'une voiture eut percuté l'entrée de l'immeuble.

Un homme affirmant être un porte-parole de la secte islamiste Boko Haram a revendiqué l'attentat dans un appel téléphonique au correspondant du service Hausa de la VOA au Nigeria.

.

XS
SM
MD
LG