Liens d'accessibilité

Attaque de Ouagadougou : le Burkina dément les informations de Manuel Valls


Manuel Valls, Le Bourget, 30 novembre 2015

Manuel Valls, Le Bourget, 30 novembre 2015

Le Premier ministre français avait affirme que trois autres assaillants étaient toujours recherchés dans le cadre de cette attaque qui a fait 30 morts.

Dans un entretien accordé à VOA Afrique, le ministre burkinabè de la communication et porte-parole du gouvernement, Rémi Dandjinou, a laissé entendre que les enquêtes et le travail de la police scientifique ne permettaient pas d’affirmer les propos du Premier Ministre français, Manuel Valls.

Ce dernier avait annoncé que trois assaillants présumés de l'attentat qui a frappé Ouagadougou sont toujours recherchés.

"Six individus ont ouvert le feu sur le café Cappuccino (...) avant de se réfugier dans l'hôtel Splendid… Des six agresseurs, trois ont été tués et trois sont encore recherchés", avait indiqué Manuel Valls.

Le chef du gouvernement français l'a dit lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG