Liens d'accessibilité

Attaque dans une synagogue en Israël : Le pape François appelle les parties à la fin de la violence


Le pape dans le vente.

Le pape dans le vente.

Le pape François a condamné l'attaque de mardi par deux Palestiniens dans une synagogue de Jérusalem, ayant fait cinq morts, dont quatre rabbins.

Le souverain pontife a dit être particulièrement préoccupé par l'augmentation "alarmante" des tensions à Jérusalem et ailleurs en Terre Sainte.

Le saint père a exhorté les deux parties à mettre fin au cycle de «la violence et la haine», et à prendre des décisions courageuses pour la réconciliation et la paix.

Hier, deux Palestiniens armés de fusils, de couteaux et d’une machette, ont fait irruption dans la synagogue et attaqué les fidèles, avant qu'ils ne soient abattus par la police.

Les quatre rabbins tués étaient des Israéliens de double nationalité - trois Américains et un Britannique. La quatrième victime est un policier, et il y a eu sept blessés.

Quelques heures après l’annonce de nouvelles mesures de sécurité par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Israël a démoli mercredi à Jérusalem–est, la maison d’un Palestinien impliqué dans une attaque meurtrière le mois dernier.

XS
SM
MD
LG