Liens d'accessibilité

Attaque au Cachemire: l'Inde pointe du doigt le Pakistan


La région disputée du Cachemire

La région disputée du Cachemire

L'Inde impute au Pakistan une attaque meurtrière contre des troupes indiennes dans le territoire contesté du Cachemire.

Le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, a déclaré jeudi qu'il est clair que des unités spéciales en provenance du Pakistan ont été impliquées dans l'attaque de mardi contre un poste militaire indien, qui a coûté le vie à cinq soldats indiens.

Le Pakistan a nié avoir tué ces soldats.

Le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, a déclaré jeudi qu'il est impératif pour l'Inde et le Pakistan de rétablir un cessez-le-feu à la frontière.

Selon un communiqué publié à l'issue de pourparlers entre M. Sharif et des responsables du ministère pakistanais des Affaires étrangères, le Premier ministre a dit attendre avec impatience l’opportunité de rencontrer son homologue indien, Manmohan Singh, en marge de l'assemblée générale des Nations Unies (ONU) à New York,

Par ailleurs, le Pakistan a accusé les forces indiennes d’avoir blessé un civil pakistanais lors de tirs transfrontaliers.

Ces incidents sont survenus alors que les deux nations envisagent de redémarrer des pourparlers de paix, au point mort depuis le mois de janvier.

Un haut responsable du Cachemire indien, Omar Abdullah, a déclaré sur Twitter que « ces incidents ne contribuent pas aux efforts visant à normaliser ou même améliorer les relations » avec le Pakistan, et remettent en question les récentes ouvertures de paix faites par Islamabad.

Le Cachemire est divisé entre l'Inde et le Pakistan, et ces deux pays se sont déjà livrés deux guerres pour le contrôle de cette région.
XS
SM
MD
LG