Liens d'accessibilité

Etats-Unis : Atlantis boucle le programme des navettes spatiales


Atlantis remorqué en direction d'un hangar de garage

Atlantis remorqué en direction d'un hangar de garage

Bien que la NASA projette à long terme d'utiliser des fusées pour envoyer des astronautes sur un astéroïde et éventuellement vers Mars, l'agence spatiale américaine ne disposera dans les prochaines années d’aucun moyen d’envoyer quiconque dans l’espace, et il lui faudra pour se faire profiter de vols russes.

L’atterrissage sans histoire, jeudi, à Cap Canaveral, en Floride d’Atlantis a marqué la fin du programme des navettes spatiales américaines. L’émotion était palpable au centre Kennedy de l’agence spatiale américaine, la NASA. La navette Atlantis, qui avait quitté cette semaine la Station spatiale internationale (ISS), à laquelle elle s'était amarrée le 17 juillet, a effectué un atterrissage parfait par un temps radieux.

« Mission accomplie » a déclaré à la tour de contrôle le commandant de bord, l’astronome Chris Ferguson. Après avoir servi l’humanité pendant plus de 30 ans, la navette spatiale a gagné sa place dans l'histoire, a-t-il ajouté. Elle a changé la façon dont le monde et l'univers sont vus.

Atlantis à l'atterrissage

Atlantis à l'atterrissage

« Certes, nous avons participé à cette mission, mais nous vous espérons que tous ceux qui ont travaillé, été en contact ou encore ont regardé ou envié ou admiré une navette spatiale, ont pu prendre une petite part du voyage avec nous » a déclaré M. Ferguson.

De son côté, Charles Bolden, l'administrateur de la NASA, a salué l’équipage d’Atlantis. « C'est un grand jour d’être ici et d'accueillir l'équipage à son retour. Je tiens personnellement à les saluer et à saluer tous ceux qui ont été impliqués dans ce programme. Cela a été un voyage de 30 ans absolument incroyable » a déclaré M. Bolden.

Atlantis, dont c’était la 33ème mission en 26 ans, restera en Floride pour la plus grande joie des visiteurs du Centre Kennedy, tandis que la navette Discovery sera expédiée à l’institut Smithsonian, ici à Washington.

Cérémonie d'adieux à bord de la Station spatiale internationale

Cérémonie d'adieux à bord de la Station spatiale internationale

Après avoir ravitaillé l’ISS, les astronautes à bord d’Atlantis ont réalisé en début de semaine l’ultime sortie dans l'espace de l'ère des navettes spatiales.

A cette occasion, les Américains Ronald Garan et Michael Fossum ont retiré de la Station une pompe à ammoniaque défaillante pour la rapporter sur Terre.

Les astronautes ont également installé sur l'ISS un nouveau appareil robotique expérimental permettant de faire automatiquement le plein de carburant des satellites, ainsi que les réparer.

Bien que la NASA projette à long terme d'utiliser des fusées pour envoyer des astronautes sur un astéroïde et éventuellement vers Mars, l'agence spatiale américaine ne disposera dans les prochaines années d’aucun moyen d’envoyer quiconque dans l’espace, et il lui faudra pour se faire profiter de vols russes.

Entre-temps, le secteur privé s’active et achève de mettre au point des véhicules qui pourront être utilisés pour transporter des astronautes en orbite terrestre basse ou encore jusqu’à la Station spatiale internationale.

XS
SM
MD
LG