Liens d'accessibilité

Attentat à Nice : Hollande annule des visites mercredi en Autriche, Slovaquie et République tchèque


Le président français François Hollande, au centre, à Nice, France, 15 juillet, 2016. REUTERS / Eric Gaillard

Le président français François Hollande, au centre, à Nice, France, 15 juillet, 2016. REUTERS / Eric Gaillard

Le président français François Hollande a renoncé à une partie d'une tournée européenne qui devait le mener mercredi en Autriche, Slovaquie et République tchèque, après l'attentat meurtrier de Nice (sud-est), a-t-on appris samedi auprès de la présidence française.

Dans son programme initial, il devait discuter avec ces pays de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Le président a en revanche maintenu des déplacements mardi au Portugal et jeudi en Irlande sur ce même thème, a-t-on précisé de même source.

Cette série de déplacements avait été annoncée lundi, avant l'attentat meurtrier du 14 juillet à Nice qui a fait au moins 84 morts.

Après la décision inédite, tranchée par référendum, des Britanniques de quitter l'Union européenne, François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Matteo Renzi ont dit vouloir proposer "une nouvelle impulsion", notamment dans les domaines de "la défense, la croissance, l'emploi et la compétitivité".

La Grande-Bretagne s'est dotée cette semaine d'une nouvelle Première ministre britannique. Theresa May a formé un gouvernement dans lequel les promoteurs d'une sortie de l'Union européenne disposent d'une place de choix.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG