Liens d'accessibilité

Irak : au moins 55 morts dans une série d’attaques


L’attaque la plus meurtrière a eu lieu à Kut, dans le Sud du pays, où une voiture piégée a explosé près d’un commissariat de police. Vingt personnes ont été tuées, dont 15 policiers, et on compte près de 90 blessés. A Bagdad un autre attentat a la voiture piégée a explosé à l’extérieur d‘un commissariat de police, tuant 15 personnes et faisant 60 blessés.

La violence persiste en Irak, où une série d’attaques a fait au moins 55 morts, mercredi. Selon les autorités Irakiennes, ces attaques apparemment coordonnées visaient, pour la plupart, les forces de sécurité irakiennes. Ces attaques interviennent alors que les Etats Unis s’apprêtent à conclure officiellement, en fin de mois, leurs opérations de combats dans le pays.

La plus meurtrière a eu lieu à Kut, dans le Sud du pays, où une voiture piégée a explosé près d’un commissariat de police. Vingt personnes ont été tuées, dont 15 policiers, et on compte près de 90 blessés.

A Bagdad un autre attentat a la voiture piégée a explosé à l’extérieur d‘un commissariat de police, tuant 15 personnes et faisant 60 blessés.

D’autres attaques ont eu lieu dans diverses villes, y compris Kirkuk, Buhriz et Fallujah, un ancien bastion des insurgés.

L’armée américaine a annoncé, mardi, qu’il y a maintenant moins de 50 000 soldats américains en Irak. Les troupes américaines sont, à présent, passées à une mission de conseil et de formation des forces de sécurités irakiennes jusqu’à leur retrait total prévu fin 2011.

XS
SM
MD
LG