Liens d'accessibilité

Somalie : plus de 30 morts dans l’attaque contre un hôtel de Mogadiscio


Des témoins joints par le service somali de la VOA affirment que trois individus armés ont pris d’assaut l’hôtel Muna aux alentours de 10H, heure locale. Après avoir abattu deux vigiles, ils sont entrés dans l’hôtel, allant de chambre en chambre et tirant tout ce qui bougeait.

Des militants islamistes ont attaqué, mardi, l’hôtel Muna de Mogadiscio, la capitale, tuant 31 personnes, dont six membres du Parlement et deux responsables gouvernementaux. L’attentat a été revendiqué par le groupe islamiste Al-Chabaab à travers son porte-parole, Cheikh Ali Mohamud Rage.

Des témoins joints par le service somali de la VOA affirment que trois individus armés ont pris d’assaut l’hôtel Muna aux alentours de 10H, heure locale. Après avoir abattu deux vigiles, ils sont entrés dans l’hôtel, allant de chambre en chambre et tirant tout ce qui bougeait.

Plusieurs législateurs et responsables gouvernementaux étaient logés dans l’hôtel. Selon le législateur Hawo Abdullahi, deux des assaillants portaient des vestes-suicide qu’ils ont fait exploser lorsqu’ils ont manqué de munitions.

L’hôtel Muna est situé près du palais présidentiel, dans l’un des secteurs encore sous le contrôle du gouvernement.

Une infirmière traitant un blessé de l'attaque contre l'hôtel Muna

Une infirmière traitant un blessé de l'attaque contre l'hôtel Muna

Dans une déclaration mardi, le président Obama a qualifié l’attaque « d’acte révoltant » durant le mois du ramadan.

Al-Chabaab a annoncé, lundi, une nouvelle offensive contre le gouvernement et les troupes de l’Union africaine qui l’appuient. 29 personnes avaient péri dans les combats avant les attaques de mardi.

Des centaines de soldats ougandais sont arrivés, lundi, à Mogadiscio, pour renforcer les troupes de l’Union africaine.

L’Union africaine est vivement préoccupée, a dit son porte-parole, El Ghassim Wane. « Nous sommes déterminés à continuer à appuyer le gouvernement et le peuple somalien, et c’est pour cela que nous travaillons au renforcement de la Mission africaine sur place, qui devrait bientôt atteindre son effectif autorisé de 8 000 », a déclaré M. Wane, ajouant que la force passera « aux effectifs plus larges dans les mois à venir. »

XS
SM
MD
LG