Liens d'accessibilité

Mauritanie : 35 islamistes graciés par le président Ould Abdel Aziz


Mauritanie : 35 islamistes graciés par le président Ould Abdel Aziz

Mauritanie : 35 islamistes graciés par le président Ould Abdel Aziz

Cette libération s’inscrit dans le cadre de la stratégie du président Mohammed Ould Abdel Aziz, affirme Moussa Samba Sy, spécialiste de questions de sécurité. Au plan militaire, cette stratégie s’est traduite par la mis en place de trois GSU, les groupements mobiles de sécurité, qui patrouillent aux frontières, a souligné M. Sy.

Le président mauritanien Mohammed Ould Abdel Aziz a gracié, mercredi, 35 islamistes dont certains étaient déjà condamnés ou en instance de jugement dans des affaires de terrorisme.

Cette libération s’inscrit dans le cadre de la stratégie du président Mohammed Ould Abdel Aziz, affirme Moussa Samba Sy, spécialiste de questions de sécurité. Au plan militaire, cette stratégie s’est traduite par la mis en place de trois GSU, les groupements mobiles de sécurité, qui patrouillent aux frontières, a souligné M. Sy. Le renforcement des garnisons, l’occupation du terrain et l’instauration des points de passage le long des frontières avec le Mali et l’Algérie rentrent dans ce cadre, a-t-il ajouté.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz

« Il y a aussi cette stratégie de communication à l’endroit des islamistes qu’on qualifie de ‘bons islamistes’ », a déclaré Samba Sy, relevant que « cette stratégie a pour base le dialogue (…) par le biais des oulémas, des érudits religieux, des théologiens mauritaniens qui sont partis en délégation, qui ont rencontré les prisonniers salafistes avec lesquels ils ont discuté. » C’est à l’issue de ces discussions que les 15 condamnés et 20 prévenus ont bénéficié de la grâce présidentielle, a-t-il dit, expliquant cette approche est une variante « de la politique suivie par l’Algérie, qui consiste à amnistier les islamistes qui n’ont pas de sang sur les mains. »

XS
SM
MD
LG