Liens d'accessibilité

31 mai : journée mondiale sans tabac


Ecolières philippines arborant fièrement le symbole de la journée mondiale sans tabac

Ecolières philippines arborant fièrement le symbole de la journée mondiale sans tabac

Sur 650 millions de fumeurs, cinq millions meurent chaque année par suite de problèmes de santé liés au tabagisme.

A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, l'Organisation mondiale de la santé appelle à une application totale de sa Convention-cadre de lutte antitabac adoptée par 172 pays et l'Union européenne. Des progrès significatifs ont été enregistrés dans de nombreux pays, dit-on à l’OMS, mais «beaucoup reste à faire» souligne le directeur général de cette organisation, Margaret Chan. Lors de cette journée il ne doit pas être vendu de cigarette.

Depuis son adoption en 2003, 172 pays et l'Union européenne sont devenues parties à cette convention. Dans des pays africains tels que l'Afrique du sud, l'Ile Maurice ou Madagascar, le taux de tabagisme est très élevé. Tel n'est pas le cas dans le reste du continent. Les industries du tabac y voient donc une opportunité pour faire prospérer leur activité. C'est pourquoi l'OMS demande à ces pays de mettre en pratique, sans tarder, la convention-cadre de lutte anti-tabac, dit le Dr Edouard Tursan d'Espagnet de l'OMS au micro de Camille Grosdidier (voir pièce jointe).

L'OMS a organisé pour la première fois la journée mondiale sans tabac le 7 avril 1987. L'année suivante, la date a été définitivement fixée au 31 mai de chaque année. L'objet de cette journée est de susciter une prise de conscience globale sur la dangérosité du tabac pour la santé des consommateurs et de leur entourage. Sur 650 millions de fumeurs, cinq millions meurent chaque année par suite de problèmes de santé liés au tabagisme.

XS
SM
MD
LG