Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : l’ONU fait état d’un millier de morts dans l’Ouest en cinq mois de crise


Les combats ont fait des milliers de déplacés à Duékoué

Les combats ont fait des milliers de déplacés à Duékoué

Les Nations Unies ont publié, jeudi, un rapport sur les massacres dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Plus de 1000 personnes ont été tuées dans cette région les violences postélectorales depuis novembre 2010. Selon Guillaume Nguefa, chef de la division des droits de l’homme de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), à Abidjan, au moins 500 personnes ont été massacrées dans à Duékoué, soit 300 de moins que les chiffres publiés par les organisations humanitaires.

Duékoué a été le théâtre de violents combats entre les forces loyales au président déchu Laurent Gbagbo et celles soutenant son successeur, Alassane Ouattara. Les combattants des deux camps ont été accusés d’avoir perpétrés les exactions perpétrées dans cette région.

Le président Alassane Ouattara a promis de traduire en justice tous les responsables de la violence postélectorale.

XS
SM
MD
LG