Liens d'accessibilité

Arrestations de proches de Tsvangirai au Zimbabwe


Robert Mugabe s'accroche au pouvoir depuis plus de 30 ans

Robert Mugabe s'accroche au pouvoir depuis plus de 30 ans

La police zimbabwéenne a arrêté cinq personnes lors d'un raid contre des proches collaborateurs du Premier ministre Morgan Tsvangirai, alors que les résultats préliminaires d'un référendum constitutionnel montrent un large soutien en faveur des lois visant à limiter les pouvoirs du président.

De source officielle, on précise que le directeur de M. Tsvangirai pour la recherche et le développement a été arrêté tôt dimanche matin lors d'un raid à son domicile. Trois collaborateurs de M. Tsvangirai et une avocate très en vue en faveur des droits humains, Beatrice Mtetwa, ont également été arrêtés. On ignore les motifs de leurs détentions.

Selon l’Associated Press (AP), des avocats en faveur des droits humains ont dit que Mme Mtewa est accusée « d'entrave à la justice », ou d’avoir déjoué la justice. Elle s'était rendue à Harare au domicile de Thabani Mpofu, un conseiller juridique de M. Tsvangirai, alors que la police y effectuait une descente dimanche matin.

Selon des résultats préliminaires du referendum de samedi, il semblerait que la population a soutenu à une majorité écrasante les changements dans la Constitution qui limiteraient notamment tout président à deux mandats de cinq ans, tout en renforçant les pouvoirs du parlement.

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, qui est âgé de 89 ans, dirige le pays depuis plus de trois décennies. Et sous la nouvelle constitution, il pourrait encore rester au pouvoir pour 10 ans, s’il est réélu.

La nouvelle constitution permettrait également d’organiser des élections présidentielles et parlementaires cette année, ce qui mettrait fin au gouvernement de coalition.
XS
SM
MD
LG