Liens d'accessibilité

Arrestation du "Boucher de Butembo" en RDC


Une foule porte une victime des tueries répétées de Beni, Nord-Kivu, RDC, 15 août 2016

Le leader d’un des groupes à la base des tueries répétées dans les territoires de Beni et de Butembo, dans le nord-est de la RDC, a été arrêté, indique à VOA Afrique le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole des opérations des Forces armées congolaises dans la région..

L'homme a été arrêté mardi avec deux de ses acolytes. Il dirige une secte accusée des massacres répétés dans les territoires de Beni et de Butembo.

"C’est lui qui était à la tête de la secte qui avait occupé le mont Carmel l’année dernière. C’est lui qui avait organisé l’expédition militaire contre la position de la Monusco, qui avait coûté la vie à un Casque bleu et à un militaire des Fardc mais également de la décapitation des policiers dans le quartier Furu dans la banlieue de Butembo ", affirme le lieutenant Hazaukay joint par VOA Afrique.

Sa secte, un regroupement mystico religieux appelé les Corps du Christ est accusée d’être à la base de certaines des tueries dans le Grand nord de la province du Nord-Kivu.

De son vrai nom, David Maranatha, le chef de la secte et son groupe sont "considérés comme les auteurs, les inciviques qui sèment l’insécurité dans les territoires de Beni et de Butembo", précise lieutenant Hazukay.

La secte s’était à un moment portée volontaire pour combattre les ADF accusés des tueries répétées dans la région mais s’était, selon l’armée, retournée contre les forces régulières.

Comme les ADF et les Mayi Mayi, la secte est accusée de tuer ses victimes à la machette et autres armes blanches.

Le chef de la secte sera présenté devant un juge.

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG