Liens d'accessibilité

Arrestation de six personnes soupçonnées de terrorisme au Rwanda


Arrestation de six personnes soupçonnées de terrorisme au Rwanda

Arrestation de six personnes soupçonnées de terrorisme au Rwanda

le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege, a fait savoir à la Voix de l’Amérique que le groupe avait organisé plusieurs réunions dans l’est de la RDC avec des éléments hostiles au gouvernment du Rwanda.

Les autorités rwandaises ont annoncé l’arrestation de six membres d’un réseau qui avait pour mission, disent-elles, de mener des actes de terreur au Rwanda. Les détenus ont été arrêtés près de la frontière congolaise; ils étaient basés dans le parc national des Virunga.

Le Rwanda annonce que ces personnes travaillaient pour le compte du général Faustin Kayumba Nyamwasa, ancien chef d’état-major de l’armée, actuellement en exil en Afrique du Sud

Le président rwandais Paul Kagame à New York, le 7 juin 2011

Le président rwandais Paul Kagame à New York, le 7 juin 2011

Joint à Kigali, le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege, a fait savoir à la Voix de l’Amérique que le groupe avait organisé plusieurs réunions dans l’est de la RDC avec des éléments hostiles au gouvernment du Rwanda. Il aurait également procédé à des recrutements, et effectué plusieurs voyages entre la RDC, l’Ouganda et le Rwanda.

Selon M. Badege, les présumés terroristes se trouvent maintenant aux mains de la police à Kigali.

Est-ce une nouvelle maneouvre pour impliquer le général Faustin Kayumba Nyamwasa? La réponse du porte-parole de la police rwandaise est simple: ce cas appartient désormais à la justice qui aura à se prononcer sur le bien-fondé de l’accusation et les suites nécessaires.

Cliquez sur le elcteur ci-dessous pour écouter le porte-parole de la police rwandaise au micro de Nicolas Pinault.

XS
SM
MD
LG